17/02/2013

Pour toi, je suis restée

On s'est rencont
U
n soir d'été
C'était les vacances de juillet
Une amourette qui s'est transfor
E
n une histoire de longue due.
O
n s'est aimé, on s'est pro
D
es mois de bonheur
j'ai su te donner mon ur
Mon seul défaut est de t'avoir ai trop fort
Ces mois passés tu as commencé à changer
N
os après-midi de promenade
Tu l'ais passé avec tes potes, tes camarades
Les bistrots sont devenus tes repères
Chaque soir, tu ne te cachais pas
Tu ne me regardais plus
T
u ne me touchais plus
A
croire que ma peau, mon amour ne te suffisait plus
Je te soupçonnais des maîtresses
Bien que je ne les ai jamais vu
Je ne t'ai jamais rien dit malgré ma détresse
Je supposais que tu savais
Mais ma douceur,mes caresses sont devenues transparentes
J'étais dans la tourmente
Alors j'ai ci de partir
M
ême si sans toi,je ne pouvais vivre
Mais tu m'en as empêché
J'ai pris ça pou rde l'amour passion
M
ais le seul probme c'est que tu n'avais pas ci de changer
Par amour, je suis resté
L
a plus grande erreur de ma vie ??
C'était celle-ci
Tu as vu mon amour et tu as pris ça pour de la soumission
Tes
caresses sont devenues des claques
Tes baisers sont devenus des poings
Et je t'aimais trop fort
Et pressé dans mon silence, j'ai rencontré la mort
Une liration que j'ai désirée
Et je te voyais pleurant sur ma tombe
T
u disais pourquoi ?
P
ourquoi ai-je fais ça ??
Tu
avais trop de peine
Pour voir les miennes
M
ais ne t'inquiètes pas
J
e suis toujours là.

624688516_L23xR-X3.gif

 

19:34 Écrit par Aurore VOINSON dans Amour, Déception, tristesse | Tags : battre, frapper, souffrance | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |