17/02/2013

La balance des poètes

poèsie,mots,page,écrire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Telle une ie fleurissante,
Telle uneempreintepuissante,
Les vers sonnentà mon esprit
Co
mme une lumière qui rappelle à la vie
A
ucuneombre ne viendraouvrir !
M
ais seulement le radieux sourire
Qu'offrelodie
Une voix si charmante,
Un
evoix si aimante.

Te
lle une rivière sejetant à la mer,
T
elleune lave sortant d'uncratère,
Les vers s'échappent de leur berceau,
Comme le jet d'ancre d'un bateau.
Les mots meurent sur une vague de pensées,
Que le courant emporte selon les marées
S
i imprévisible
Si incompréhensible

T
elle une barque lente et ennuyeuse
T
elleune gondole amoureuse,
Lesversse prélassent souslegui,
Al'ombredela cacophonie.
Lesverbes ambulent adroitement,
Dans desrues encombrantes,
S
i blanches
Si grandes.

U
ne avalanche demots,de verbeset d'adjectifs
Formant uneneigeblancheetlisse :
Voici le miracledu poète etdesa poésie.


By Aurore

18:44 Écrit par Aurore VOINSON dans Poesie | Tags : poèsie, mots, page, écrire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |