18/02/2013

L'innomable peur

A chaque pas que je fais,tu es la
Prêt à bondir pour je ne sais quoi
Ta présence me rend comme glacé
Prisonnière de la vérité.
Ton souffle me rappelle mon inconscience
Ta voix irritante meramène à mes insouciances
Je te
maudis ! Et en même temps je me soumets à toi
Tu es la peur
Tu es ma peur
Celle qui vous brule l'estomac
Celle qui vous brule le ur.
Je te déteste car tu m'emche de rêver
Je te déteste car tu songes à me réveiller.

 

750276286.jpg

16:35 Écrit par Aurore VOINSON dans Poesie, Sentiments, tristesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.