18/02/2013

Comptine

BATEAU_BARQUE.jpg

Petit Bateau !Toi qui navigue sur les flots
Bientôt tu va prendre la mer
E
t tes parents seront si fiers

Pe
tit bateau ! Toi qui naviguesur les flots
Bientôt tu va quitter le port
Avec plusieurs marin à ton bord

Peti
t bateau ! Toi qui navigue sur les flots
Bientôt t
u deviendra un beau navire
Et l
es vagues viendront te sourire.

Pe
tit Bateau! Toi qui navigue sur les flots !
Tu
es devenu grand
Tu
dois quitter tes parents

Petit B
ateau ! Toi qui navigue sur les flots !
La mer t'accueille à bras ouvert !
Mais
fait bien attention au ciel couvert

Petit Bateau! Toi qui navigue sur les flots !
Prends garde au vent
Il
pourrait tebalader longtemps

P
etit Bateau !Toi qui navigue sur lesflots !
Pre
nds garde à la marée
Elle pourraitbien te faire accosté

Petit bateau ! Toi qui navigue surles flots !
Ne baisse pas les bras
La mer n'est pas si méchante que ça.

0dr496o2.jpg

 

17:01 Écrit par Aurore VOINSON dans Musique, Poesie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

BLOOD DIAMOND

 

blood.jpg

Pouvoir, argent, gloire.
Le désir de controler est immense
Q
uand la pierre est dense.BLOOD DIAMOND (petit poeme sur ce film)

 
Chacuny trouve une manière de fuir ;
Ce
rtain pour vivre et d'autre poursurvivre.
Tout ça ne peut que donner une guerre
D
ont personne n'est fière.
A part
, peut être, des fanatiques
Pr
enant des enfants pour des soldats de plombs.
Ses homme
s qui violent des femmes peureuses et hystériques,
D
es hommes pirent que des lions.
BLOOD DIAMOND (petit poeme sur ce film)

L'Afrique, terre de désolation
Où l'homme blanc prend la guerre
Pourun jeu de conquête et de pognon.
Mais là où l'argent ne touche pas terre
L'amour existe dans la misère,
Malgré le sang versé
Par des enfants endoctrinés
.

16:58 Écrit par Aurore VOINSON dans Film, tristesse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mes paupières, barrières des rêves

Sans que monur ne sache pourquoi 
Ton parfum est parvenu jusqu'à moi.

Sans comprendre les effets de cette senteur
J
e me suis laissé guider par cette odeur.
C
heminant de rêve en rêve,
M
on imagination n'a pas eu de trêve.
T
on visage change si souvent.
Tes traits disparaissent et reviennent
Je pense à ce que tu pourrais être
Un
homme charmant ?
Un homme qui me ferait reine ?
Les images me montrent de quoi tu pourrais avoir l'air.
Ma
is déjà sans que mon désir soit de partir
Ces images se dissipent et s'en vont.
Mes paupières tentent de s'ouvrir
Mais mon envie veut rester de l'autre coté du pont;
Là où tu existais,là où je pouvais t'imaginer.
Le réveil est plus fort que le sommeil
Même si ce dernier vaut bien des merveilles.
M
es paupières se sont ouvertes,
Laissant un vide inexplicable.
Des restes de souvenirs se bousculent.
Mais rien ne reste,
Juste ce licat parfum si douxet calme
Co
mme le vol de délicates petites bulles,
Q
ui éclatent à chaque bruit de pendule.

reve.jpg

 

16:53 Écrit par Aurore VOINSON dans Sentiments, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |